Reading
Tokenisation : BNP Paribas avance lentement, mais sûrement

Twitter ARticle Share

Linkedin Article Share

Facebook article share

Tokenisation : BNP Paribas avance lentement, mais sûrement

Tokenisation : BNP Paribas avance lentement, mais sûrementTokenisation : BNP Paribas avance lentement, mais sûrement

A l'image de ses concurrentes, la plus grande banque française avance, elle aussi, ses pions dans l'univers du Web3, notamment avec une plateforme de tokenisation d'actifs numériques.

Pour le moins discrète. Si la Société Générale, via sa filiale SG-Forge, communique régulièrement sur ses avancées concernant la tokenisation d'actifs sur blockchain, sa principale concurrente, BNP Paribas, se montre moins bavarde sur le sujet. Pourtant, elle n'a rien à lui envier.

Selon nos informations, la première banque française serait "au moins aussi bien avancée" que son rival sur les questions de tokenisation, explique une bonne source.

"De par son statut de leader, elle a moins intérêt à communiquer que la Société Générale qui peut voir dans les cryptos une opportunité pour rattraper son retard", explique un observateur du secteur.

Une discrétion qui s'explique également par le fait que la BNP "internalise" une grande partie des travaux dans le domaine via son pôle BNP Paribas Corporate and Institutional Banking (CIB). Actuellement, elle travaille avec deux custodians à la fois, à savoir Metaco et Fireblocks.

La plus grande banque de la zone euro (en termes de capitalisation) a développé sa propre plateforme de gestion de tokens baptisée Asset Foundry compatible avec Ethereum. Elle a été médiatisée lorsque le groupe a réalisé avec EDF la première distribution d'obligations tokenisées destinée à financer un projet solaire en juillet 2022. Quelques mois auparavant, BNP Paribas était devenue la première banque européenne à rejoindre Onyx, la blockchain privée de JP Morgan 🇺🇸.

A noter toutefois que BNP Paribas reste encore assez conservatrice sur les blockchain publiques et sur la possibilité d’offrir des services crypto aux investisseurs. Pour le moment, aucune des entités du groupe n'a obtenu l'enregistrement de prestataire de services sur actifs numériques (PSAN). Son statut de leader ne doit certainement pas l'inciter à sortir du bois trop tôt…

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie