Reading
EXCLUSIF. Sorare recrute une experte de la réglementation crypto

Twitter ARticle Share

Linkedin Article Share

Facebook article share

EXCLUSIF. Sorare recrute une experte de la réglementation crypto

EXCLUSIF. Sorare recrute une experte de la réglementation crypto

Jennifer D’Hoir, qui quitte la plateforme d’échange Kraken, a travaillé pendant des années à l’Autorité des marchés financiers (AMF). Elle rejoint la licorne française pour s’occuper de la réglementation au niveau mondial.

Pour Sorare, les transferts n’ont pas seulement lieu sur les terrains. Le jeu de fantasy sport français vient de recruter Jennifer D’Hoir pour s'occuper de ses “affaires publiques”, c’est-à-dire de ses activités de lobbying, au niveau mondial. La Française était jusqu’ici responsable de la régulation pour Kraken (en Europe), qui est l’une des principales plateformes d’échange de la planète.

Jennifer D’Hoir travaille depuis des années sur la réglementation de la blockchain et des cryptos. Avant de rejoindre Kraken en 2021, elle a travaillé au sein de Gide 255, l’équipe crypto du cabinet d’avocats français Gide. Elle a surtout passé cinq ans au sein de l’Autorité des marchés financiers (AMF), où elle a contribué à la création des premières réglementations sur le secteur, comme la loi Pacte de 2019, qui a créé le statut des prestataires de services sur actifs numériques (PSAN).

C’est notamment pour sa fine connaissance de la réglementation que Jennifer D’Hoir rejoint Sorare, et les sujets ne manquent pas pas la licorne française ! Depuis un an, la société, qui a levé 680 millions de dollars en 2021, milite pour la création d’un statut spécifique aux jeux basés sur la blockchain et les NFTs afin de ne pas être requalifié en jeux d’argent.

L’argument de Sorare et d’autres acteurs est de dire que la législation des jeux d’argent n’est pas adaptée à l’univers de la blockchain et qu’elle pourrait pénaliser une industrie crypto française en pleine expansion. "La réglementation doit être un levier de développement et pas le contraire", explique Jennifer D’Hoir.

Cette idée a été reprise par le gouvernement français qui a poussé pour la création d’un statut de “jeux numériques à objet monétisable” (Jonum). Dans une interview à The Big Whale, le ministre du Numérique Jean-Noël Barrot avait déclaré en 2022 que “s’agissant de certains usages comme celui de Sorare, il faut savoir faire preuve d’agilité".

Mais les acteurs historiques des jeux d’argent s’opposent à ce statut, dénonçant une forme de concurrence déloyale avec une fiscalité et un contrôle plus souples. L’Autorité nationale des jeux (ANJ), qui s'est mise d'accord provisoirement avec Sorare en 2022 pour ne pas requalifier la société en jeu d'argent, est également peu allante sur la mise en place d’un statut spécifique de manière pérenne.

La création du statut de Jonum est prévue dans le projet de loi visant à sécuriser et réguler l’espace numérique (SREN). Le projet de loi doit arriver dans les jours qui viennent à l’Assemblée nationale. Les débats s’annoncent agités.

Abonnez-vous à notre Newsletter_
Recevez chaque semaine le meilleur de l'info Web3 grace à notre équipe de journalistes
Read next
No items found.
In this category