Reading
EXCLUSIF. En difficulté, Sismo pourrait bientôt s'arrêter

Twitter ARticle Share

Linkedin Article Share

Facebook article share

EXCLUSIF. En difficulté, Sismo pourrait bientôt s'arrêter

EXCLUSIF. En difficulté, Sismo pourrait bientôt s'arrêterEXCLUSIF. En difficulté, Sismo pourrait bientôt s'arrêter

Lancée en 2021, la pépite française, qui développe des solutions de gestion d'identité et de confidentialité sur Ethereum, va rendre les fonds aux investisseurs.

C'est un coup dur pour l'écosystème crypto français. Selon nos informations, la start-up Sismo devrait bientôt cesser ses activités. Pour rappel, Sismo, qui a été lancée en 2021, développe des solutions de gestion d'identité et de confidentialité sur Ethereum.

La fin de l'aventure de Sismo, qui a levé 10 millions de dollars en 2022 (Pitchbook), serait un coup dur pour 2 raisons : la première, parce que le projet est particulièrement prometteur et suivi. "L'industrie crypto ne se développera que si on arrive à échanger des informations sans qu'elles soient divulguées, et c'est précisément ce sur quoi Sismo travaille", explique un investisseur.

La seconde, parce que la fin du projet ne serait pas liée à des questions purement financières💰. Sismo, qui dégage un peu de revenus, a en effet encore des fonds, mais l'équipe dirigeante aurait décidé de rendre ce qui en reste aux investisseurs.

Enjeux techniques

Sollicité sur cette décision et les raisons des difficultés de Sismo, son cofondateur et CEO, Hadrien Charlanes, n'a pas souhaité faire de commentaire. Mais, selon les témoignages de plusieurs investisseurs, Sismo aurait en réalité eu du mal, ces derniers mois, à avancer d'un point de vue technologique. "Ils sont très bons, mais sans doute pas assez costauds sur les ZK-Rollups", explique l'un d'eux.

Les difficultés techniques de Sismo, qui compte une petite dizaine de personnes, seraient en grande partie liées au "burnout" récent du responsable de la Tech de la start-up, qui n'a pas été remplacé. "Ce sont des projets où vous avez besoin de vrais développeurs, avec des compétences très spécifiques, et ce sont des profils durs à trouver", explique un proche de la société.

En attendant que les investisseurs récupèrent leurs fonds (51% de leur mise), l'équipe regarde comment potentiellement open-sourcer le projet. "Ils ont développé beaucoup de choses intéressantes", explique un bon connaisseur du secteur. "Il faut que cela serve à d'autres", ajoute-t-il, en évoquant un possible rachat du code par d'autres. Mais est-ce encore possible ? Et que diraient les investisseurs ? C'est ce que nous suivrons.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie