Reading
Comment Fipto aide les entreprises à rapatrier les fonds de leurs filiales étrangères grâce aux cryptos

Twitter ARticle Share

Linkedin Article Share

Facebook article share

Comment Fipto aide les entreprises à rapatrier les fonds de leurs filiales étrangères grâce aux cryptos

Comment Fipto aide les entreprises à rapatrier les fonds de leurs filiales étrangères grâce aux cryptosComment Fipto aide les entreprises à rapatrier les fonds de leurs filiales étrangères grâce aux cryptos

La start-up française propose un système ingénieux pour faciliter les transferts à partir de monnaies exotiques.

Pour de nombreuses entreprises ayant des filiales dans certaines zones mal bancarisées du monde, c'est toujours le même problème : comment rapatrier les fonds vers la maison-mère européenne sans subir d'énormes désagréments lors du passage à l'euro ?

Entre les frais parfois très élevés et les délais de transaction, les directions financières ont de quoi s'arracher les cheveux…

"En Afrique, de nombreuses banques n'arrivent pas à servir leurs clients à cause d'un problème de liquidité, tandis qu'en Asie et en Amérique latine, il y a des difficultés pour trouver des intermédiaires de confiance pour convertir les monnaies", déclare Valentin Hautefeuille, en charge de la partie commerciale de Fipto, une start-up française spécialisée dans les paiements transfrontaliers pour les entreprises.

Cette dernière a ainsi imaginé une solution ingénieuse à base de crypto pour leur venir en aide. Elle utilise des stablecoins (le plus souvent USDC ou USDT) comme intermédiaire entre les monnaies locales et l'euro. Les coûts d'intermédiation sont moins élevés et les transferts peuvent être initiés très rapidement.

Avec les stablecoins, pas besoin d'attendre la journée ou la fin du week-end pour que les banques ouvrent leurs portes. Le système fonctionne 24h/24 et 7j/7. "C'est l'un des grands avantages de la blockchain", souligne Valentin Hautefeuille.

"Sur la zone Afrique, nous ne serons pas forcément moins chers que les systèmes traditionnels, mais nous pourrons opérer les virements en une journée, quand ce délai peut s'étendre sur plusieurs semaines en temps normal", détaille-t-il.

Le défi pour Fipto, qui est principalement présent au Mexique, en Argentine, au Brésil et dans plusieurs pays d'Afrique, est de nouer des partenariats avec des acteurs locaux de confiance pour gérer les conversions entre les devises locales et les stablecoins.

La start-up cofondée par Patrick Mollard (qui a levé 15 millions d'euros en septembre 2023) doit également naviguer dans un certain brouillard réglementaire dans certains pays. En Égypte, par exemple, la loi interdit l'utilisation des cryptos.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie