Reading
Aura Blockchain Consortium : la secrétaire générale sur le départ

Twitter ARticle Share

Linkedin Article Share

Facebook article share

Aura Blockchain Consortium : la secrétaire générale sur le départ

Aura Blockchain Consortium : la secrétaire générale sur le départAura Blockchain Consortium : la secrétaire générale sur le départ

Nommée en juin 2021, Daniela Ott a contribué au développement d’Aura qui a été lancé en 2019 par LMVH avec l’aide de Consensys.

Une page est en train de se tourner chez Aura Blockchain Consortium. Selon nos informations, la secrétaire générale de l’association, Daniela Ott, est sur le départ.

Nommée en juin 2021, Daniela Ott, qui n’a pas réagi à nos sollicitations, a contribué au développement d’Aura qui a été lancé en 2019 par LMVH avec l’aide de Consensys. Le projet a ensuite été rejoint par quatre autres membres fondateurs : Prada, Cartier, et plus récemment OTB Group (Diesel, Maison Margiela, etc) et Mercedes.

L’objectif d’Aura, qui travaille essentiellement avec des prestataires externes, est de fournir des solutions Web3 aux acteurs du luxe. L’industrie du luxe est l’une des plus dynamiques sur le sujet (lire notre dossier).

Aujourd’hui, plus d’une dizaine de grandes marques travaillent avec Aura, dont le siège est à Genève, sur des projets basés sur des blockchains privées. C’est d’ailleurs l’une de ses principales critiques : Aura ne développe aucune solution réellement décentralisée. Son principal concurrent est le français Arianee.

Est-ce que ce départ est motivé par une divergence stratégique ou des envies d’ailleurs ? Nous n’avons pas encore la réponse.

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 30.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner
Tout ce qui compte dans le web3.
Les meilleurs news et analyses cryptos. Chaque semaine. 100% indépendant.
S'abonner
Dans cet article
No items found.
Prochain article
No items found.
Dans cette catégorie