Comprendre - Article 1
Introduction à la tokenisation
Comprendre - Article 2
Comprendre : c’est quoi la tokenisation ?
Comprendre - Article 3
Les opportunités en chiffres
Comprendre - Article 4
Interview Victor Busson [Taurus]
Enjeux - Article 5
Les avantages de la tokenisation
Enjeux - Article 6
Les challenges de la tokenisation
Enjeux - Article 7
Un très grand nombre d’opportunités_ 
Enjeux - Article 8
5 projets de tokenisation pertinents
Perspectives - Article 9
Les acteurs de la tokénisation à suivre
Perspectives - Article 10
Pourquoi les banques plébiscitent-elles la tokenisation ?
Perspectives - Article 11
Interview : Jean-Marc Stenger [SG-Forge]
Perspectives - Article 12
Régime pilote européen : un cadre expérimental unique au monde
Perspectives - Article 13
Interview : Flavio Restelli [KPMG]
Perspectives - Article 14
Le chaînon manquant entre TradFi et DeFi
Perspectives - Article 15
Le potentiel pour rendre les marchés plus inclusifs, efficaces et résilients

Un très grand nombre d’opportunités_ 

Souscrivez à notre abonnement smart pour lire ce rapport en entier

Un très grand nombre d’opportunités_ 

Actions_

Contrairement aux groupes cotés en Bourse, les petites et moyennes entreprises ont souvent du mal à attirer les investisseurs, à part peut-être certaines start-up. Grâce à l’émission d’un jeton qui représente une action, n’importe quelle entreprise peut lever de l’argent sur les marchés tokenisés. Pour elles, c’est une nouvelle source de financement, et pour les investisseurs, c’est aussi la possibilité de revendre plus facilement leurs parts s’ils le souhaitent. Ce système a en plus l’avantage d’être plus souple et moins coûteux qu’une introduction en Bourse classique. 

Obligations_

Les obligations peuvent être tokenisées pour simplifier le processus d’émission, de vente et de gestion des paiements d’intérêts (voir l’interview de Jean-Marc Stenger, CEO de SG-Forge). Cela peut également être utile lorsque les projets à financer sont trop petits pour attirer les branches d’investissements des banques (CIB). 

Actifs liés aux critères ESG_

On peut utiliser la tokenisation pour structurer et standardiser des données dans des tokens et les suivre. Cela peut être pertinent pour des projets complexes qui ont besoin d’intégrer beaucoup de données, comme ceux liés aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). La tokenisation des obligations vertes (green bonds) offre, de ce point de vue-là, des perspectives intéressantes. 

Sur le papier, tous les actifs financiers peuvent être tokenisés, mais est-ce vraiment utile ? Pas forcément. Au moins à court terme. Il faut donc bien se poser la question des besoins et des problèmes que la tokenisation résout en termes d’accessibilité, de coût ou de rapidité.


Monnaies fiat_

Il existe déjà de nombreuses monnaies fiduciaires tokenisées, que l’on appelle “stablecoins». Ces monnaies stables sont liées à la valeur d’une monnaie réelle, comme le dollar américain ou l’euro. Cela offre un gain opérationnel important dans le cadre des flux financiers transfrontaliers entre institutions financières. 

Matières premières, parts de fonds, etc_

D’une manière générale, la tokenisation fait chuter le ticket d’entrée et améliore la distribution des actifs. 

Contrats d’assurance_

Les contrats d’assurance peuvent être représentés sous forme de tokens pour faciliter la souscription, la gestion et les paiements. Avec des smart contracts, les indemnités peuvent être automatiquement déclenchées et versées en fonction de conditions prédéfinies (dégâts, retards...). Une assurance voyage pourrait automatiquement indemniser un client si son vol est annulé ou retardé, sans que le client ait besoin de déposer une réclamation. 

Immobilier_

Grâce à la tokenisation, un bien immobilier peut être théoriquement divisé en de nombreux petits «morceaux» ou jetons.
Ce système permet d’avoir de la propriété partagée ou fractionnée. Cela rend le marché immobilier accessible à un plus grand nombre d’investisseurs qui pourraient ne pas avoir les moyens d’acheter un bien immobilier entier. 


 

Tout ce qui compte en Web3. Chaque semaine.
25€/mois
12.5€/mois
Offre disponible jusqu’au 31.04.2024. 30 jours d’essai gratuit.
S'abonner

Previous

Next